Sciences Essonne

Fédérer pour partager

Accueil > Presse > Pour préparer l’avenir, investissons dans la connaissance

Pour préparer l’avenir, investissons dans la connaissance

jeudi 1er janvier 2015

La meilleure façon de préparer l’avenir nous paraît être sans conteste d’investir dans :

- L’accroissement des connaissances à travers la recherche, principalement scientifique
- La transmission de ces connaissances vers les jeunes à travers l’éducation et vers l’ensemble de la population en trouvant les moyens de lui redonner un appétit pour la science et ses apports.

Nous sommes en effet face à un paradoxe.

La production de connaissances scientifiques n’a jamais été aussi importante et l’impact du progrès scientifique et technique aussi considérable sur la vie quotidienne, mais les Français ont tendance à se détourner de la science, voire à la considérer comme potentiellement dangereuse. Et on observe parallèlement une désaffection croissante des jeunes vis-à-vis des filières scientifiques. Or, il existe en France, et particulièrement en Ile-de-France, un potentiel énorme en matière aussi bien de création scientifique (universités, instituts de recherche) que de vecteurs de diffusion, mais ce potentiel est sous-utilisé faute d’une structuration suffisante des rapports entre créateurs et transmetteurs et d’une coordination de leurs efforts. De plus, en ce qui concerne les jeunes, et particulièrement ceux des quartiers populaires, il y a dichotomie entre les différents lieux d’apprentissage : école, structures de loisirs (centres culturels, MJC, centres sociaux), famille.

L’ambition de nos nouveaux projets réside dans deux approches complémentaires :

- La mise en pratique d’une démarche permanente de questionnement et d’expérimentation
- La création de dispositifs pérennes capables de garantir sur le long terme une appropriation par le plus grand nombre du progrès scientifique et la capacité à exercer un jugement critique et citoyen sur la science, ses enjeux et ses risques.

Ces dispositifs sont de quatre natures :

  1. Mise en place de structures durables d’accueil de jeunes dans des établissements scientifiques (visites, conférences, ateliers).
  2. Invention et pérennisation d’actions visant à faire se rencontrer scientifiques et grand public sur les lieux de vie de ce dernier : centres commerciaux, gares, lieux de culture.
  3. Création de formations de sensibilisation à la démarche expérimentale et au questionnement à l’usage des formateurs que sont les enseignants et les animateurs de structures accueillant des jeunes pour leurs loisirs.
  4. Création et diffusion d’outils pédagogiques adaptés aux actions évoquées ci-dessus. Notre objectif est de décliner dans les trois ans à venir chacun de ses dispositifs en nous assurant en permanence de leur cohérence et de leur complémentarité.

Documents joints

Partager :

Guide des Activités Scientifiques

Nous rejoindre

Rejoignez le cercle de nos adhérents : devenez émetteur ou passeur de Sciences, et participez activement à la diffusion de la culture scientifique.